A la uneOmbre et lumière

30e REGIMENT DE COMMANDEMENT D’APPUI ET DE SOUTIEN:Le colonel Pierre Ouédraogo aux commandes

Le colonel Pierre Ouédraogo présidera désormais à la destinée du 30e Régiment de commandement d’appui et de soutien à Ouagadougou. La cérémonie de passation de charge entre les chefs de corps sortant et entrant a eu lieu le 26 août 2014, au camp 11-78 sis route de Pô, en présence d’autorités coutumières, politiques, religieuses et paramilitaires.

 

« Officiers, sous-officiers et militaires du rang du 30e Régiment de commandement d’appui et soutien, vous reconnaîtrez désormais pour chef, le colonel Pierre Ouédraogo, ici présent, et vous lui obéirez en tout ce qu’il vous commandera pour le bien du service, l’exécution des règlements militaires et l’observation des lois et le succès des armes du Burkina Faso ». C’est par cette formule « sacro-saint » que le colonel Salfo Kaboré, commandant de la 3e Région militaire, a installé le colonel Pierre Ouédraogo dans ses fonctions de commandant du 30e Régiment de commandement d’appui et de soutien le 26 août dernier. En effet, il a remplacé à ce poste le colonel Jean Arthur Idriss Diasso qui a assuré les commandes dudit régiment pendant 3 mois et demi. Selon le colonel Salfo Kaboré, commandant de la 3e Région militaire,  3 nouveaux chefs sont appelés à prendre le commandement du 30e Régiment de commandement et de soutien dont un pour la Garde nationale et un autre pour le Régiment de Tenkodogo. A l’en croire, le commandant entrant a, entre autres, missions de gérer administrativement le personnel du régiment et de s’occuper des services de fourniture de matériels aux unités combattantes des autres corps. Reconnaissant le mérite du commandant sortant, il l’a félicité pour les acquis qu’il a pu engranger en termes d’instauration et de suivi de la discipline dans ce régiment. Par ailleurs, il s’est dit confiant pour la mise en exécution des missions qui sont assignées au commandant entrant qui n’est pas étranger au corps dudit régiment puisqu’il a dirigé, a-t-il soutenu, ce corps de 2011 à 2012 avant d’aller renforcer sa formation à l’Ecole de guerre en Allemagne de 2012 à 2014. Pour sa part, le colonel Pierre Ouédraogo a d’abord remercié ses supérieurs hiérarchiques pour la confiance placée en lui. Conscient des missions qui lui sont assignées, il les a assurés de sa volonté à servir avec loyauté et discipline le corps du 30e Régiment de commandement et de soutien qui est composé majoritairement de jeunes. « Je fus chef de corps de ce régiment durant 1 an et je me suis absenté pendant 2 ans. Il y a certains qui ont été admis à la retraite durant mes 2 années d’absence dans ce régiment et beaucoup ont fait leur entrée », a-t-il indiqué. C’est par un défilé militaire que la cérémonie a pris fin.

Mamouda TANKOANO et Ezékiel ADA (Stagiaire)

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer