Header

BONJOUR

BONJOUR

Les fondateurs d'établissements scolaires se sentent abandonnés par les parents d'élèves. Pas que ceux-ci ne s'acquittent pas des frais de scolarité de leurs enfants. Non, il y a un autre problème plus grave qui tracasse les fondateurs et le personnel enseignant : c'est le fait que les parents ne suivent pas de près l'évolution scolaire de leur progéniture. Par négligence, ignorance ou autre, ils ne cherchent pas à savoir si leur rejeton est assidu aux cours, s'il assimile ses leçons et s'il suit le rythme de la classe. Beaucoup de parents sont certes préoccupés par la recherche quotidienne de la pitance. C'est même un objectif premier, dans un pays pauvre comme le Burkina. Mais, il ne faut jamais oublier de s'intéresser à la scolarité de son enfant. Sinon, la désillusion peut être grande.

Françoise DEMBELE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+