BONJOUR :

BONJOUR :

Dans la plupart des établissements scolaires, des vendeuses proposent aux élèves des mets de toutes sortes. Ce qui est une bonne chose, car cela évite à ces derniers de devoir parcourir des kilomètres pour trouver quelque chose à se mettre sous la dent pendant les pauses. Mais là où le bât blesse, c’est sur la question de l’hygiène. En effet, la propreté est souvent le cadet des soucis de la grande majorité de ces vendeuses. Si fait que les mouches le disputent à la poussière sur leurs marchandises. Il est temps que les responsables d’établissements prennent à bras-le-corps cette question, pour éviter toute surprise désagréable aux élèves. Chaque école devrait avoir un comité d’hygiène et de suivi pour veiller au grain.

Ousmane TIENDREBEOGO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+