BONJOUR

BONJOUR

A soixante-douze heures de la fête de Noël, il était pratiquement impossible de se procurer la boisson (les petites bouteilles en l’occurrence) pour les invités. Ce problème, faut-il le rappeler, se pose d’année en année, et ce, à l’occasion de toutes les fêtes. Pourquoi cela ? C’est la question que tout le monde se pose. La demande devenant de plus en plus forte, n’y a-t-il pas lieu de prendre des dispositions particulières pour répondre aux attentes des consommateurs ?

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+