BONJOUR

BONJOUR

Il y a à peine un mois, nous parlions sous  cette même rubrique de ces blanchisseurs indélicats qui ne respectent pas les délais qu’ils donnent à leurs clients. Cette fois-ci, nous marquons une halte sur cette autre race de blanchisseurs qui, eux, égarent les tenues de leurs clients. Qu’est-ce qui pourrait expliquer cela ? Difficile d’y répondre, tant certains en ont fait une spécialité. Franchement, on aura tout vu et entendu au pays des Hommes intègres. Alors, seule vaut la prudence qui est bonne conseillère en la matière.

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+