BONJOUR

BONJOUR

Certains marchands ambulants vendent des objet qui font peur et peuvent même inciter à la violence. C’est le cas des armes blanches. En effet, il est très fréquent de voir des jeunes tenir des gourdins, machettes, couteaux, etc. et aller de maquis en maquis pour les vendre. Toute chose qui ne rassure pas, au regard du contexte d’insécurité dans lequel nous vivons. Il serait beaucoup plus judicieux de songer à une règlementation sur la façon dont  ces objets peu recommandables sont vendus, parce que tout le monde court de graves risques quand c’est surtout dans des débits de boisson qu’on en trouve facilement.

Pascal TIENDREBEOGO (Correspondant)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+