CHAN 2018 : L’AJSB et l’UNSE célèbrent la fraternité autour d’un match amical

CHAN 2018 : L’AJSB et l’UNSE célèbrent la fraternité autour d’un match amical

En prélude à la confrontation entre les Etalons du Burkina Faso et les Diables rouges du Congo Brazza dans le cadre de la deuxième journée du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2018 le samedi 20 janvier 2018, une rencontre amicale de football a eu lieu entre l’Association des journalistes sportifs burkinabè (AJSB) et l’Union nationale des supporters des Etalons (UNSE) en vue de célébrer le fair-play, la paix et la fraternité.

Cette rencontre initiée par le président de l’Association des journalistes sportifs burkinabè (AJSB), Jérôme Tiendrébéogo, s’est déroulée, le jeudi 18 janvier sur la belle plage d’Agadir et s’est soldée par un nul familial (1-1). Présidant l’événement, El Hadj Ablassé Yaméogo, président  de l’UNSE, a félicité et encouragé chaleureusement la quinzaine de journalistes sportifs burkinabè  présents à cette cérémonie, tout en les invitant à relayer avec efficacité le message de fair-play et de fraternité que symbolise la rencontre amicale, afin que le monde entier sache à partir du Maroc, que le Burkina Faso est une terre où règnent la solidarité et le vivre- ensemble. Quant au président de l’AJSB, Jérôme Tiendrébéogo, il a,  au nom   de son organisation,  exprimé  sa pleine gratitude au président de l’UNSE, El Hadj Ablassé Yaméogo,  pour son patriotisme  et pour toutes ses actions empreintes d’humanisme. Pour le président de l’AJSB, au-delà de l’aspect festif de cette rencontre amicale, la volonté collective de renforcer l’entente et la solidarité était de mise pour une synergie d’action de l’ensemble des deux entités. « Il est donc nécessaire que nous soyons épanouis dans notre travail et notre environnement. Et l’une des clés de cet épanouissement est l’instauration de ce genre d’activité pour permettre à nos hommes d’oublier les barrières hiérarchiques et de se divertir ensemble », a-t-il ajouté. Bien avant, la délégation burkinabè présente à Agadir avait eu droit à un cocktail offert par Amado Soré, la mascotte des Etalons qui célébrait la venue au monde de sa fille qui se prénomme Salimata Soré. Dans la soirée, les journalistes se sont déportés sur le terrain annexe du stade Adrar d’Agadir où a lieu l’entraînement des Etalons.   Drissa Traoré et sa troupe étaient à la tâche pour peaufiner les derniers réglages avant d’affronter les Diables rouges du Congo. « Il faudra faire un résultat tout en gardant la main. C’est-à-dire qu’il ne s’agit pas de se jeter à l’abordage, sachant très bien que tout autre résultat que la victoire, peut nous faire rentrer à la maison. Donc nous allons rester le plus longtemps possible dans le match, tout en cherchant à faire la décision », a martelé le sélectionneur burkinabè. Saboteur s’est par ailleurs dit heureux du retour de certains joueurs qui n’avaient pas pris part au premier match pour des raisons de blessure.  Le coach burkinabè a aussi confirmé la venue d’Issa Gohou pour pallier la défection de Severin Traoré blessé.

Seydou TRAORE, envoyé spécial à Agadir

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+