EDITIONS LE PAYS : Le personnel se souhaite les vœux du nouvel an

EDITIONS LE PAYS  :   Le personnel se souhaite les vœux du nouvel an

 

 

« Il vaut mieux tard que jamais », dit-on. Dans cette optique, les membres de la Caisse de solidarité des Editions « Le Pays », à Ouagadougou, ont choisi le 10 mars 2018 pour se souhaiter les vœux du nouvel an.

 

C’est dans le cadre enchanteur du maquis restaurant « Bozambo », loin des bureaux, des calepins et des dictaphones, que le personnel des Editions « Le Pays » s’est retrouvé pour se souhaiter les meilleurs vœux pour l’année 2018. Généralement un tel acte se pose en début d’année, mais selon les explications de Moussa Nagabila, président de la Caisse de solidarité du personnel des Editions « Le Pays », « les présentations de vœux des membres de la Caisse sont une tradition et le fait que ce soit intervenu en mars est dû à certaines circonstances ». Sinon, dit-il, les présentations de voeux sont une occasion de rassembler tous les membres du service après une année de travail ensemble et de marquer un arrêt pour se retrouver. Pour lui, la Caisse de solidarité comme son nom l’indique n’est pas seulement les présentations de vœux, c’est tout un ensemble d’activités menées au profit du personnel des Editions « Le pays ». Au titre des activités menées en 2017, il a cité une kermesse, une matinée cinématographique. Et même que le personnel a la possibilité de se ravitailler en vivres dans une boutique bien déterminée à crédit, mais qu’il remboursera dans un délai bien déterminé. Au titre des perspectives, Moussa Nagabila a indiqué que la caisse a en projet de faire un don à un orphelinat grâce au soutien du ministère en charge de l’Action sociale et de la solidarité nationale. Pour ce qui est des autres projets, il a fait comprendre qu’ils se dévoileront au fil du temps. Par ailleurs, Moussa Nagabila a remercié le Fondateur et le Directeur général des Editions « Le Pays » pour leurs conseils et leur appui financier à la Caisse.

Les présentations de vœux ont été une occasion de découvrir les talents cachés des uns et des autres. Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’il y a de grands danseurs aux Editions « Le Pays ».

Auparavant, au cours de la cérémonie de présentation des vœux, une minute de silence a été observée par les agents pour rendre hommage à Safiatou Koné, une collègue qui a été arrachée précocement à la vie et à leur affection  le 22  octobre 2017. Après cette triste parenthèse, le vice-président de la Caisse, Ben Issa Traoré, a, au nom du Bureau de la Caisse, souhaité les vœux de santé, de bonheur, de prospérité et de réussite à chacun des membres  de la Caisse, à leur famille ainsi qu’au Fondateur et au Directeur général des Editions « Le Pays ». C’est sur une note de satisfaction que les uns et les autres se sont séparés se donnant rendez-vous pour 2019.

 

FD

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+