INFOS JEUNE : Le jeûne musulman, un mois de spiritualité

INFOS JEUNE :     Le jeûne musulman, un mois de spiritualité

 

 

Nul doute que la grande invitation au banquet divin annuel est le jeûne. Y a-t-il des conditions à remplir pour être accepté à cette grandiose invitation divine, ou à Sa table ? Le grand savant At- tabrîzî a écrit à ce propos qu’il est un cadeau que Dieu offre à Ses serviteurs et aux croyants, et que c’est à Lui seul qu’implique le remerciement.

 

« Le jeûne n’est pas une charge mais un honneur octroyé par Dieu à Ses serviteurs », a dit le savant Tabrizi. Pour cause, dit-il, la faim et la soif que les jeûneurs ressentent pendant le mois de Ramadan fournissent au cœur une pureté et une limpidité qui créent un terrain favorable à la réflexion, alors que la réflexion durant une heure est meilleure qu’une année d’actes d’adoration. Elle est une sorte de retour vers le for intérieur, vers l’esprit, vers le cœur. C’est alors qu’apparaissent les vérités avec clarté et que s’ouvre une porte de la sagesse. Pour lui viennent alors les différents questionnements : réfléchir sur quoi ? Sur l’âge ? En tant que principal capital de l’individu, l’intermédiaire de la réalisation de l’ensemble des biens qui assurent la félicité éternelle. Sur la mort ? Quel est le moment de la sortie de l’esprit du corps et de la rencontre avec l’Ange de la mort ; sur notre état alors.  Sur le noble Coran ? Sur le sens de ses mots et sur comment profiter des sagesses qu’il renferme. Sur l’Imam al-Mahdî (Qu'Allah hâte sa réapparition) ? Etc.  Autrement dit, le jeûne est un cadeau que Dieu offre à Ses serviteurs et aux croyants afin qu’ils réfléchissent un peu sur le but de leur création.

Répandre la justice dans la société

 

Le jeûne permet encore aux croyants de réfléchir sur les invocations que l’on récite durant le mois de Ramadan. Par exemple, l’invocation concernant les « actes nobles de la morale » dans laquelle les jeûneurs demandent à Dieu de les revêtir de la parure de la piété. « Que veut dire la piété », s’interroge  Tabrizi, avant de répondre qu’on apprend  dans cette invocation qu’il ne s’agit pas seulement de faire les choses obligatoires et de s’abstenir de celles interdites, mais aussi de répandre la justice dans la société, de partager les richesses parmi les gens, de ne pas se mettre en colère, de ne pas dépasser les limites, de réconcilier les gens, de faire connaître les bonnes choses et de dissimuler les mauvaises. Voilà ce que Dieu attend des croyants quand Il leur prescrit le jeûne durant ce mois : ﴾peut-être deviendrez-vous pieux﴿ (Coran, chap.2 verset 183). Le mois de Ramadan est le mois du repentir par excellence, de la purification et de la soumission du cœur et de l’esprit à la volonté divine. « Serons-nous meilleurs à la fin de ce mois, aptes à recevoir le Cadeau divin de l’Aîd al-Fitr ? », conclu ce savant.

 

Hamadi BARO (Collaborateur)

 

L`INVOCATION DU 9E AU 11E JOUR

(Vendredi, samedi, dimanche).

Invocation à lire chaque jour, à n’importe quel moment ; mieux dans nos doas après la prière, notamment celle du matin.

 9e jour : « Ô Allah, Réserve-moi, en ce mois-ci, une part de Ta Grande Miséricorde. Guide-moi, en ce mois-ci, vers Tes preuves éclatantes et conduis-moi, en ce mois-ci, vers Ta pleine Satisfaction, par Ton amour, o Espoir des désireux ».

10e jour : « Ô Allah, fais que je sois, en ce mois-ci, parmi qui se confient totalement à Toi, fais que je sois parmi ceux qui gagnent Ton estime, fais que je sois parmi ceux qui sont proches de Toi, par Ta Bienfaisance, Ô Refuge final des solliciteurs ».

11e jour : « Ô Allah, fais-moi aimer, en ce mois-ci, les bonnes actions, fais-moi détester, en ce mois-ci, la transgression et la désobéissance. Epargne-moi, en ce mois-ci, Ton courroux et les Feux, par Ton pouvoir, Ô Secours de ceux qui crient au secours ».

 

HADITH DU JOUR

 

Le Saint Prophète (Saw) a dit : « Le mois de Ramadan est le mois durant lequel Allah, le Puissant, le Très-Haut, a rendu le jeûne obligatoire pour vous. Aussi, celui qui jeûne durant ce mois avec foi et dans l’intention d’être récompensé, sera purifié de ses péchés, aussi pur que le jour où sa mère l’a mis au monde ».

ENCADRE 3

LES PRIERES SUREROGATOIRES (NAWAFIL)

10e nuit (vendredi à samedi) 20 rakas : Fatiha + Qoul Houwal lahou (30 fois)

11e nuit (samedi à dimanche) 2 rakas : Fatiha+ Al Kawsar (20 fois)

12e nuit (dimanche à lundi) 8 rakats : Fatiha + Al Qadr (30 fois).

NB : on lance le salam après chaque deux Rakas.

A défaut des sourates indiquées, on peut réciter les sourates qu’on maîtrise.

 

 

QUESTION-REPONSE

 

Q : Si quelqu’un souffre de soif et craint que cela lui fasse du mal, que devra-t-il faire ?

R : « Il devra boire juste ce qu’il lui faudra pour rester en vie ; et il ne devra pas boire à satiété », a répondu l’Imam Çâdiq (psl)

Source : Le Fiqh de l’Imam Çâdiq (psl)

 

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+