REVELATIONS :

REVELATIONS :

Médiateur du Faso : le Directeur de cabinet, Abdoulaye  Soma, débarqué

 

Pr Abdoulaye Soma n’est plus le Directeur de cabinet du Médiateur du Faso, Saran Sérémé. C’est par arrêté daté du 10 juillet que cette dernière a mis fin aux fonctions du professeur de droit. «Il est mis fin aux fonctions de M. Soma Abdoulaye, Directeur de Cabinet du Médiateur du Faso, matricule 0214996 », stipule ledit arrêté. Quelles en sont les raisons ? Il est certainement prématuré d’en avoir une idée mais, selon certaines sources, l’une des raisons pourrait être des « ambitions politiques » du Professeur agrégé Abdoulaye Soma. Car il se susurre que ce dernier se prépare à se jeter dans l’arène politique avec en ligne de mire, la présidentielle de 2020. D’aucuns croient savoir qu’un parti politique, ayant pour leader le Pr Soma, devrait être lancé le 28 juillet prochain. Selon d’autres sources, le Médiateur du Faso, après avoir vérifié l’information auprès de son Dircab, a pris la décision de le limoger pour les raisons principales suivantes : primo, éviter que l’image de l’institution ne soit associée aux ambitions politiques, réelles ou supposées, du Professeur ; secundo, permettre au Dircab de pouvoir mener sereinement ses activités politiques si tant est que le projet du Pr Soma soit avéré. L’un dans l’autre, les différentes raisons qui ont conduit au limogeage du Professeur seront certainement connues avec le temps.

 Recrutement à la CNSS : une enquête en cours

 L’affaire de recrutement à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) défraie toujours la chronique. Selon nos informations, une enquête est en cours pour tirer cette situation au clair. D’ailleurs, les candidats malheureux aux concours lancés par la CNSS, étaient, hier 11 juillet 2018, devant l’institution dirigée par Lassané Sawadogo, pour, ont-ils dit, dénoncer  les conditions de l’organisation du recrutement, objet de récriminations. Lors de cette manifestation, les délégués des candidats malheureux ont été reçus par la Secrétaire générale de la CNSS, Laurentine Zida, assistée de Aminata Somda, attachée des affaires juridiques et Daniel Sawadogo, conseiller en GRH. Ils réclament notamment l’annulation et la reprise du recrutement ainsi que la reprise du processus de recrutement. En rappel, il est reproché au Directeur des ressources humaines, organisateur en chef du recrutement, à la CNSS, d’avoir facilité l’admission de son épouse, sa nièce et son neveu.

 Pont Kadiogo: un individu tué et jeté dans un canal à Ouaga

 Selon plusieurs témoignages, un individu a été tué avant d’être jeté dans le canal longeant le Pont Kadiogo à Ouagadougou. Nos informateurs indiquent que le drame se serait produit dans la nuit du 10 juillet dernier. Au moment où les usagers de la route et les badauds accouraient pour voir ce qui se passait dans le canal, le corps de la victime n’était plus là puisqu’après les constats d’usage de la police, le corps a été enlevé.

 Commune de Ouagadougou : l’autorité veut « mieux organiser » les mouvements de jeunesse

 La commune de Ouagadougou a entrepris un processus de mise en place des coordinations d’associations par domaine d’intervention et par arrondissement et ce, en vue de mieux organiser les mouvements et associations de jeunesse de la ville de Ouagadougou. A ce propos, le maire Armand Béhoindé doit présider une assemblée générale avec l’ensemble des mouvements et associations de jeunesse de la ville ce jeudi 12 juillet 2018 à 14h00 à l’Hôtel de ville pour mieux expliquer

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+