Il était temps

IL ETAIT TEMPS

Dans le but de promouvoir et de valoriser certains produits locaux, les autorités burkinabè ont décidé de les labéliser. Ainsi, après le chapeau de Saponé et le pagne Faso Dan-fani, c’est le beurre de karité qui a été labélisé le 3 août dernier par le ministre en charge du commerce. Il était temps ! Surtout quand on sait que la labélisation de ces produits permettra non seulement de lutter contre la contrefaçon mais aussi d’apporter un plus à notre économie nationale déjà à la peine du fait de l’insécurité liée aux violences terroristes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer