A la uneLe fait du jour

BITUMAGE DE LA ROUTE TOUGAN-OUAHIGOUYA

La loi pour l’obtention du prêt de financement, votée à l’unanimité

Le bitumage de la route Tougan-Ouahigouya est en passe de devenir réalité. Les projets de lois relatifs au prêt pour le financement du bitumage de cette route ont été discutés à l’Assemblée nationale en plénière. C’est à l’unanimité que ces projets de lois ont été votés à l’Assemblée nationale. C’était le 12 mai 2020 à Ouagadougou.

Plusieurs partenaires seront mis à contribution pour le financement du bitumage de la route Tougan-Ouahigouya. Les projets de lois portant autorisation de ratification des accords de prêts ont été examinés au cours de la plénière du 12 mai dernier, présidée par Abdoulaye Mossé, 5e Vice-président de l’Assemblée nationale. A l’unanimité des 61 votants, les députés ont adopté les projets de lois relatifs au prêt de 71 millions USD soit 42 millions de F CFA pour le financement du bitumage de la route Tougan-Ouahigouya longue de 94 kilomètres. Avant le vote, les députés ont posé des questions au ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, afin d’éclairer leurs lanternes. Le député Kayaba Sandwidi de l’UPC s’est inquiété du fait que la durée de vie moyenne de la route coïncide avec la durée de remboursement du prêt contracté pour construire cette route. « Au regard des études, peut-on espérer que des dispositions soient prises pour renouveler la route après les 15 ans ou bien faut-il attendre à l’issue des 15 ans pour rechercher de nouveaux bailleurs de fonds pour refaire la même route ? », s’est-il exprimé. Comme réponse, le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, a déclaré que « la route n’a pas qu’une fonction économique. Elle a aussi une fonction sociale très forte ».  Le bitumage de la Route nationale n°10, Tougan-Ouahigouya, donnera lieu à plusieurs travaux connexes dont la réalisation de 10 km de voiries urbaines dans la ville de Ouahigouya, l’ouverture de 20 kilomètres de pistes rurales, l’aménagement de six (6) marchés dans les villages de Bouaré, Bonou, Kiembara, Dio, Zogoré et Sissamba.

Françoise DEMBELE

Le ministre Eric Bougouma, à propos du tronçon Tougan-Ouahigouya

« La qualité sera plus élevée que celle de la route Dédougou-Tougan.
Nous avons présenté, à la plénière du jour, deux projets de loi portant ratification d’accord de prêt avec le fonds koweïtien pour le développement et avec le fonds de l’OPEP, l’OFID pour le financement de la construction et du bitumage de la route Tougan-Ouahigouya. Cette route, longue de 94 kilomètres, est dans un état particulièrement difficile aussi bien en saison sèche qu’en saison pluvieuse. Le Président du Faso a pris l’engagement de développer le réseau routier burkinabè pour qu’il puisse jouer son rôle de catalyseur du développement économique dans notre pays. Grâce à ce partenariat avec la BADEA, le Fonds de l’OPEP, le Fonds koweïtien, le Fonds saoudien pour le développement et le gouvernement ont pu mobiliser 71 millions de dollars, soit à peu près 42 milliards de F CFA. C’est une route qui va être construite suivant les normes internationales. Elle sera en béton bitumineux, c’est-à-dire que la qualité sera plus élevée que celle de la route Dédougou-Tougan qui a été réalisée en bicouche. Nous avons bénéficié, aussi bien en plénière qu’en commission, de l’appui unanime des représentants du peuple burkinabè pour la mise en œuvre de ce projet dont la préparation aura pris près de 20 mois pour des travaux qui devront durer à peu près 30 mois. Les délais que nous donnons sont indicatifs parce qu’il y a plusieurs aléas qui peuvent intervenir. On ne doit pas accabler le coronavirus de tous nos maux, mais la vérité est que le coronavirus a contribué à ralentir un certain nombre de procédures. Nous avons un certain retard dans la mise en œuvre de ce projet, au regard de la fermeture des frontières. Cependant, nous continuons à discuter pour finaliser le choix du consultant qui va réaliser la revue de l’étude, qui va élaborer le dossier d’appel d’offres pour que nous puissions lancer et sélectionner les entreprises qui vont effectuer les travaux de bitumage de la route Tougan-Ouahigouya qui revêt une importance capitale pour la dorsale de notre pays ».

Propos recueillis par FD

Plan de financement du bitumage de la route Tougan-Ouahigouya

-BADEA : 20.00 millions USD (28,17%)
-FSD : 15. 00 millions USD (21,13%)
-OFID : 19. 00 millions USD (26,76%)
-FKDEA : 15.00 millions USD (21,13)
-ETAT : 2.00 millions USD (2.82%)
Total : 71. 00 millions USD (100%)

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer