Bonjour

BONJOUR

En dépit de l’arrêté du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat (MCIA), fixant les prix du gel hydroalcoolique et des masques, on fait le constat que certains pharmaciens continuent d’en faire à leur tête. Autrement dit, ils ne respectent pas les prix officiels si fait que des produits qui devraient coûter 500 F CFA sont vendus parfois au triple. Voyez-vous ? Tout se passe comme si le coronavirus était devenu une belle occasion pour les uns de se faire des sous sur le dos des autres. Les autorités compétentes sont donc interpellées. Il faudra, s’il y a lieu, initier des opérations de contrôle aux fins de sanctionner tout contrevenant.

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer