FORUM SUR LA MIGRATION : La diaspora fait des recommandations

FORUM SUR LA MIGRATION : La diaspora fait des recommandations

Le ministère de l’Economie, des finances et du développement, avec l’appui financier de la Coopération suisse, a organisé, du 06 au 07 avril 2017, à Ouagadougou, un forum sur la migration. Sous le thème « Développement économique et social du Burkina Faso : quelles contributions de la diaspora », le forum avait pour objectif de susciter une réflexion proactive et une mobilisation agissante autour de la contribution des Burkinabé vivant à l’étranger au développement économique et social en lien avec la transformation structurelle socio-économique du pays. Durant deux jours, les participants venus d’horizons divers, ont mené des réflexions sur les contours de l’émigration et sa contribution au développement du Burkina Faso.

« Développement économique et social du Burkina Faso : opportunité et créneaux d’investissements pour la diaspora », « bilan des politiques mises en œuvre depuis 1960 et perspectives pour une gestion efficace de la migration du Burkina Faso », « la stratégie nationale de la migration et son plan d’actions », « transfert de fonds et autres ressources de la diaspora burkinabé : comment augmenter leur volume et leur impact sur le développement » « panorama de l’émigration des burkinabé : l’émigration d’hier, aujourd’hui et perspectives, » « gestion des migrants de retour : état des lieux et perspectives, » « contribution de la diaspora au développement du Burkina Faso : cas de la région du Centre-Est » . Ce sont là, les thèmes qui ont fait l’objet d’échanges au cours du forum national sur la migration qui s’est tenu du 06 au 07 mars 2017 à Ouagadougou. Cette initiative du ministère de l’Economie, des finances et du développement, avec l’appui financier de la Coopération suisse, avait pour objectif de susciter une réflexion proactive et une mobilisation agissante autour de la contribution des Burkinabé vivant à l’étranger au développement économique et social en lien avec la transformation structurelle socio-économique du pays. A entendre la Secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’Economie, des finances et du développement, chargée de l’Aménagement du territoire, Pauline Zouré, le forum a tenu toutes ses promesses. « Au regard du niveau très élevé des débats, de la qualité des contributions et du fait que nous ne sommes qu’à la première édition du forum, je peux affirmer que ce forum a atteint ses objectifs », a-t-elle soutenu. Elle poursuit en expliquant que « les discussions ont démontré que notre pays dispose incontestablement d’atouts majeurs à travers des potentialités internes et externes pour son développement. Sur ce fondement, nous devons mettre en œuvre une approche inclusive, structurée et concertée en vue de canaliser toutes les énergies pour des investissements productifs créateurs de plus de valeur ajoutée et d’emplois pour les jeunes et contribuer ainsi à réduire la pauvreté ». A l’issue des travaux, des recommandations ont été formulées à l’endroit du gouvernement. Il s’agit, entre autres, de la mise en place d’un fonds dédié aux migrants, de la mise en place des mécanismes pour organiser la diaspora burkinabé, de la création d’un guichet unique pour faciliter les investissements de la diaspora au Burkina Faso, de la création d’une maison de la diaspora regroupant des compétences multisectorielles utiles pour un appui conseil aux investissements de la diaspora et le soutien des études sur les migrations. Tout en saluant les efforts consentis par les participants, la Secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’Economie, des finances et du développement, chargée de l’Aménagement du territoire, Pauline Zouré, a rassuré que les conclusions issues des travaux seront prises en compte par le gouvernement.

Rahamatou SANON (Collaboratrice)

Légende

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+