La cité sans vertu

LA CITE SANS VERTU

Une adolescente âgée de 13 ans, aurait  été   violentée et violée par un agent chargé de la  sécurité d’un maquis il y a de cela quelques jours, à Bobo-Dioulasso. Franchement, comment comprendre que l’on puisse s’acharner de la sorte sur une adolescente ? Si ce fait est avéré, le violeur doit être poursuivi et puni à la hauteur de son forfait.

 

CICERON

 

A lundi prochain

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer