A la uneEchos des provinces

MPP/BOULGOU:La mise en place des structures lancée

L’enceinte du siège du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), sis à Tenkodogo, a servi de cadre pour la mise en place des bureaux provinciaux des jeunes et femmes de la province du Boulgou. Ces élections qui se déroulées le samedi 30 août 2014, ont été l’occasion pour le parti de réaffirmer son refus quant à la modification de l’article 37 de la Constitution.

 

C’est en présence des représentants des treize communes de la province du Boulgou que s’est déroulée l’élection, le 30 août 2014, des membres du bureau provincial des jeunes et celui des femmes sous la direction de Dieudonné Sorgho, président de la Fédération MPP du Centre-Est. Celui-ci était assisté par plusieurs membres du Bureau politique national dont la plupart sont natifs de la région. Ainsi, Téné Boukaré Zampou, Lamine Bayiré, Célestin Ouandaogo, Augustine Ouédraogo/Balima étaient présents pour mobiliser les troupes du MPP à Boulgou.

« Non à la révision de la Constitution », « Non à un referendum », «  Non à un pouvoir personnalisé à vie » ; c’est par ces mots que Boukaré Tené Zampou, dans son mot introductif, a réaffirmé la position du parti face aux participants. Il a soutenu que cette position est partagée par la communauté internationale en l’occurrence les Etats-Unis et l’Union européenne. Il est revenu sur la marche-meeting de l’Opposition du 23 août dernier qui, selon lui, a permis de démontrer au pouvoir que « les hommes forts ne sont pas plus forts que leur peuple ». Cette marche-meeting, a-t-il ajouté, a été la plus grande marche que le Burkina a enregistrée car ayant drainé « plus de 100 000 personnes dans les rues de Ouagadougou sur 8 km». Face aux annonces de démissions de militants du MPP, celui-ci n’a pas manqué d’inviter les militants à ne pas se laisser démoraliser par les tentatives de démobilisation, de sabotage, d’intimidation et la propagation de fausses nouvelles. Il a, pour terminer, lancé un appel aux militants à mettre en place le plus tôt possible toutes les structures du parti dans la province.

 Pour le président de la Fédération MPP du Centre-Est, Dieudonné Sorgho, les élections se sont déroulées dans la discipline et dans la satisfaction du fait que des consultations avaient été faites en amont.

Les militants invités à mettre en place toutes les structures

Le parti attend que les militants puissent se mobiliser pour assurer au MPP le changement qui est vraiment le point clé de toute la ligne politique du parti. A cet effet, il est leur a été demandé de finaliser rapidement la mise en place des structures jusque dans les villages pour qu’ils soient prêts à recevoir les mots d’ordre du parti. Dieudonné Sorgho a lancé un appel aux militants, à « être sereins, à écouter les directives qui vont venir du parti et surtout à continuer de travailler à mobiliser les militants dans le cadre du parti ».

A leur tour, les militants MPP/Boulgou ont pris l’engagement de mettre en effectivement place toutes les structures dans les délais prévus et de travailler tel que le parti l’a toujours souhaité, pour que le changement puisse se faire dans la paix.

Mahamadi NONKANE

(Correspondant)

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer