PRESIDENTIELLE 2020 : Le FAC soutient Roch Marc Christian Kaboré

PRESIDENTIELLE 2020 :  Le FAC soutient Roch Marc Christian Kaboré

Le Front africain pour le changement (FAC), l’un des nouveaux partis politiques du Burkina Faso, a animé une conférence de presse le 21 mars 2019, à Ouagadougou. Ce fut l’occasion, pour ses premiers responsables, de présenter le « bébé » aux journalistes. Le parti qui se réclame de la social-démocratie dit être de la mouvance présidentielle et entend accompagner les projets et programmes que compte mettre en œuvre le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré. D’ailleurs, le FAC, dirigé par Ousséni Nacanabo dit Yôrô, soutiendra la candidature du président Kaboré à l’élection présidentielle, mais présentera des candidats aux élections législatives et municipales en 2020.

Porté sur les fonts baptismaux le 3 décembre 2018, le Front africain pour le changement (FAC) a été présenté à l’opinion nationale le 21 mars 2019, à Ouagadougou. C’était au cours d’une conférence de presse animée par les premiers responsables dudit parti. Réagissant à une question relative à l’incident survenu lors du séjour, à Ouahigouya, du président par intérim du Mouvement dit peuple pour le progrès (MPP), Simon Compaoré, le 13 mars 2019, Ousséni Nacanabo dit Yôrô a laissé entendre que «dans cet incident, beaucoup voient la main du président du FAC. M. Simon Compaoré est avant tout un Burkinabè qui a rendu beaucoup de services à la Nation. Que vous l’aimiez ou pas, il a travaillé pour son pays. Ce sont des militants du MPP qui ont posé l’acte. Tout Burkinabè sait que moi, je n’étais pas à Ouahigouya ce jour-là. Nous n’avons pas de problème avec Simon Compaoré. Si Simon Compaoré décide de repartir à Ouahigouya, les membres du FAC l’accueilleront à bras ouverts». Mais avant, Ousséni Nacanabo a présenté le parti à l’opinion nationale et internationale.

Encourager le gouvernement de Christophe Dabiré

De cette présentation, l’on retient qu’au plan politique, le FAC se réclame de la social-démocratie et compte travailler aux côtés des partis politiques membres de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP). Pour cette raison, le parti soutiendra la candidature du président Roch Marc Christian Kaboré à l’élection présidentielle de 2020, dont le travail produit des « résultats satisfaisants » depuis son accession au pouvoir d’Etat. Signalons qu’au cours de ce face-à-face avec les hommes et les femmes de médias, le président du FAC a condamné avec la «dernière énergie les actes barbares de violences » répétés contre le Burkina Faso, occasionnant des morts çà et là depuis l’arrivée au pouvoir du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Ce fut l’occasion, pour Ousséni Nacanabo, au nom du FAC, d’exprimer « sa compassion aux familles endeuillées, de formuler ses vœux de prompt rétablissement à l’endroit des blessés, d’encourager le gouvernement de Christophe Dabiré à relever d’urgence les défis sécuritaires, et de soutenir les Forces de défense et de sécurité qui sont sur le terrain de la bataille contre les forces du mal ».

Issa SIGUIRE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+