A la uneBonjour

BONJOUR

En fin d’année écoulée, la Police municipale de Ouagadougou, a, au cours d’un contrôle, mis en fourrière trois véhicules pour mauvais stationnement. Tant qu’à faire, une telle opération mérite d’être inscrite dans la durée. Car, très souvent, on voit des automobilistes qui en font à  leur tête en garant anarchiquement, conscients parfois qu’ils gênent la circulation. Et parfois, avec l’étroitesse de la voie, cela crée de monstres embouteillages avec leur corollaire d’accidents de la circulation.  La Police municipale ne doit donc pas s’arrêter en si bon chemin.

 

Fidèle KOMSIAMBO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer