Bonjour

BONJOUR

 

Le Premier ministre Lassina Zerbo, à la suite du président du Faso, a pris l’engagement, lors de sa Déclaration de politique générale intervenue en fin de semaine dernière, de lutter fermement contre la corruption qui gangrène l’appareil d’Etat. Ses prédécesseurs avaient fait la même promesse mais sur le terrain, l’on n’a vu aucun résultat. Pourtant, Dieu seul sait si ce mal devenu endémique, handicape sérieusement le développement de notre pays. D’où la nécessité pour le nouveau chef du gouvernement, de passer de la parole aux actes. Cela pourrait contribuer à mettre fin à la crise de confiance  palpable entre gouvernants et gouvernés.

                                                                          Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer