OUMAR TAPSOBA, SG MPP DE L’ARRONDISSEMENT 7 : « Le CFOP est composé d’hommes non crédibles »

OUMAR TAPSOBA, SG MPP DE L’ARRONDISSEMENT 7 :  « Le CFOP est composé d’hommes non crédibles »

 

C’est au quartier Wapassi dans l’arrondissement 7 de Ouagadougou, que les militants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) avec a leur tête le premier responsable du parti de l’arrondissement, El Hadj Oumar Tapsoba, ont accueilli des démissionnaires du CDP. C’était le 9 mars 2019, à Ouagadougou. Une cérémonie au cours de laquelle le SG de l’arrondissement 7 s’est aussi prononcé sur la sortie du président Roch Marc Christian Kaboré en Allemagne, sur la situation sécuritaire au Burkina.

C’est par l’hymne du parti accompagné de cris de joie et de tonnerres d’applaudissements que les militants du MPP ont accueilli de nouveaux camarades venus du CDP. Une liste de 418 personnes, c’est le nombre des nouveaux adhérents au MPP dans l’arrondissement 7. « C’est une immense joie et c’est à bras ouverts que nous avons accueilli nos camarades qui ont su regagner le vrai chemin du développement. Le MPP est un parti qui est dirigé par un homme de Dieu et de consensus. Nous félicitons ces militants qui ont su quitter à temps le parti des vampires pour rejoindre ceux qui veulent le développement du Burkina », c’est ce qu’a laissé entendre le SG de l’arrondissement 7, El Hadj Oumar Tapsoba. Il a aussi témoigné sa disponibilité et celle de l’ensemble du parti à l’endroit de ces nouveaux militants. « Nous les avons accueillis à bras ouverts en leur disant qu’ils ne se sont pas trompés, mais qu’ils ont tapé à la bonne porte, c’est-à-dire la porte du progrès et de la réussite. Ils ne seront pas déçus de nous, car nous sommes là à cause du peuple et pour le peuple ; donc nous allons travailler pour ce peuple», a-t-il ajouté. Situation nationale oblige, le SG, en faisant cas des déclarations faites par l’opposition politique sur la sortie récente du président Kaboré en Allemagne, a indiqué que le président Roch Marc Christian Kaboré est un homme d’Etat qui ne fait pas de déclaration sans preuves. A son avis, le président est sûr de ce qu’il avance et même le dernier des Burkinabè sait que ces attaques ne sont pas anodines, mais plutôt l’œuvre de l’ancien président Compaoré et ses camarades. Mais, a-t-il prévenu, nous les mettons en garde, car tôt ou tard, ces derniers seront démasqués et condamnés pour leur crime. « Le CFOP, composé d’hommes non crédibles qui s’excitent à chaque fois qu’on leur dit la vérité, ne pourra jamais arriver à notre cheville. C’est vraiment malheureux de voir que le patron du CFOP qui a lutté avec nous jusqu’à l’insurrection, parte se rallier au CDP. Qu’il sache qu’il ne sera jamais à Kosyam », a-t-il déploré. Avant d’ajouter que le président de l’ADF/RDA, Gilbert Noël Ouédraogo, ferait mieux de la boucler, car il fait partie de ceux qui ont été à l’origine de l’insurrection, et qu’on n’a même pas encore fini d’élucider leurs problèmes. Donc, qu’il reste tranquille au lieu de vouloir donner une leçon de démocratie au président Kaboré. La représentante des démissionnaires, Odette Ziba, présidente de l’association Sougri La Nam, sur un ton de colère, a indiqué que les militants qui sont toujours au CDP ne se sont pas encore rendu compte des mauvaises choses dont ce parti est l’auteur. Mais elle souhaite que chaque militant découvre réellement quel parti est le CDP. « Les responsables du CDP ont bien profité de nous sans rien faire en notre faveur. Nous avons d’abord étudié le MPP et à l’issue de cela, nous avons su que c’est un parti de vérité et de progrès ; voilà pourquoi nous avons rejoint ce parti pour qu’ensemble nous contribuions à développer notre chère patrie », a-t-elle annoncé. Par ailleurs, Odette Ziba a demandé à ses anciens camarades militants qui sont toujours au CDP, de vite se chercher pendant qu’il est temps pour rejoindre le MPP.

Frédéric TIANHOUN (collaborateur)

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+