La semaine de raogo

LA SEMAINE DE RAOGO

COUP DE CŒUR

Soutien à la lutte contre ce Covid-19 : merci au club des hommes d’affaires franco-burkinabè

Conscient qu’avec la réouverture des marchés et yaars, le risque est grand de voir remonter la courbe de contamination du Covid-19, le club des hommes d’affaires franco-burkinabè a laissé parler son cœur. En effet, il a remis à la mairie centrale, des kits de lavage des mains et des cartons de savon qui seront installés au niveau des différents marchés et yaars. Comment ne pas saluer ce geste citoyen d’autant qu’il apporte du baume au cœur de l’édile de Ouagadougou, qui reconnaît que la dotation des marchés et yaars en kits de lavage des mains et en savon, constituaient, pour lui et son équipe, un véritable casse-tête. Merci donc au club des hommes d’affaires franco-burkinabè. Puisse son geste faire des émules

COUP DE GUEULE

Crise humanitaire : haro sur les détourneurs de vivres pour déplacés !

Alors que le Burkina Faso fait face à une crise humanitaire sans précédent, provoquée par l’insécurité grandissante, il s’en trouve des agents publics qui détournent des vivres destinés à des déplacés internes. Le dernier cas en date a été signalé dans la commune de Pensa, dans le Centre-Nord où un agent de l’Action sociale, dit-on, procède à une vente frauduleuse des vivres qu’il était censé distribuer aux déplacés. Et ce n’est pas tout. L’agent en question se permet d’offrir ces vivres à des proches qui ne sont pas des déplacés. Voyez-vous ? On ne saurait tolérer une telle manière de faire au mépris de l’éthique et du bon sens. C’est pourquoi on en appelle à la responsabilité des plus hautes autorités pour que prenne fin une telle pagaille.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer