La semaine de raogo

LA SEMAINE DE RAOGO

COUP DE CŒUR

 

Lutte contre la falsification des titres de transport : une mesure qui vaut son pesant d’or

 

Afin de lutter contre  la fraude et la contrefaçon des titres de transport (cartes grises, permis de conduire, plaques d’immatriculation…), le ministère en charge du secteur des transports, prenant la mesure du péril, a décidé de doter d’appareils performants, les forces de contrôle sur le terrain. Toute chose qui leur permettra de démasquer les faussaires et leurs éventuels complices. En tout cas, l’initiative vaut son pesant d’or en ce sens qu’elle contribuera non seulement à la lutte contre l’insécurité, mais aussi minimisera la perte de recettes pour notre économie qui a pris un sérieux coup depuis l’avènement du Covid-19.

 

 

COUP DE GUEULE

 

Importation de produits prohibés : sanctionner les fraudeurs pour l’exemple

 

1297 colis d’amphétamines et de produits pharmaceutiques, 44 colis de cyanure, 1631 cartouches de cigarettes, des rouleaux de fils d’explosifs et 2 colis de tafrodol caps et de tramadol. Tel est l’important lot de produits prohibés entreposés dans une cour à proximité de Sankar-yaaré. Cela paraît pour le moins étonnant quand on sait que ces produits sont très dangereux en ce sens qu’ils peuvent, à la moindre erreur, provoquer une déflagration aux conséquences incalculables. C’est pourquoi il sied de sanctionner les détenteurs de ces produits prohibés pour l’exemple afin que cela serve de leçon aux autres.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer